Stefane Fermigier

Éditorial

| Comments

Le premier mois de la nouvelle année 1998 (an 7 de l'ère du Pingouin) a été très riche en événements intéressants, et semble indiquer que cette année sera cruciale pour l'avenir (il me semble raisonnable de tabler sur 10 millions d'utilisateurs à la fin de l'année).

Parmi les faits marquants du mois, on pourra noter:

  • L'annonce de la future libération des sources des navigateurs Netscape. Cela aura sans doute à terme des conséquences positives sur la qualité de ces logiciels obèses et pas toujours très fiables. Mais surtout, dès à présent, cet événement a été le prétexte à quelques articles de présentation du modèle ``libre'' ou ``ouvert'' de développement du logiciel, qui compte parmi ses plus grand succès Linux, Apache, Gimp, etc.
  • Le rachat de Digital par Compaq. Rappelons que Digital fut dans les années 60/70 à l'origine de la ``révolution de la mini-informatique'', avec les PDP 7 et 11 qui furent les premiers ordinateurs à se vendre à plus de 100 000 exemplaires, et sur lesquels furent d'ailleurs conçues les premières versions d'Unix; que Digital fut la première entreprise importante à soutenir Linus Torvalds; mais aussi que Digital, qui produit avec l'Alpha le processeur le plus puissant de sa catégorie, n'a pas réussi à l'imposer face aux processeurs Intel. À mon sens, l'erreur de Digital est d'avoir préféré étouffer les solutions techniquement supérieures et ouvertes sur l'avenir (processeurs Alpha + Digital Unix ou Linux/Alpha) pour préserver des bénéfices à court terme issus principalement de solutions propriétaires (VMS, NT).
  • L'accélération du travail en prévision de la sortie de la version 2.2 du noyau et de la version 2.0 de la distribution libre Debian (qui doit franchir le cap du passage en libc6, comme la Red Hat l'a déjà fait il y a deux mois).
  • La montée en puissance de projets comme KDE, Gnome et SEUL (simple end-user linux), qui visent à simplifier et à rendre plus attrayantes la mise en oeuvre et l'utilisation de Linux.
  • La création ou la montée en puissance de sites Web d'information sur Linux et le logiciel libre, comme par exemple: Linux Weekly News et slashdot.org en anglais, Linux France (qui héberge maintenant le site Web du magazine Dream) et Linux Center en français.
  • De très nombreux articles sur Linux dans la presse (papier ou Web) anglo-saxonne, qui se ressemblent souvent beaucoup, qui ne sont pas toujours corrects à 100 %, mais qui ont le mérite de faire connaître Linux au public.
  • L'omniprésence d'Internet dans les média français (Autrans, plan Jospin, etc.), mais une sensibilisation aux logiciels libres qui reste très faible, en dehors de magazines résolument ``alternatifs'' (Le Virus Informatique, Dream), avec peut-être un frémissement du côté de Libération multimédia.

Comments