Stefane Fermigier

FUD: en France aussi

| Comments

Le magazine "PC Professionnel" du mois de septembre consacre un article sur Linux. Ecrit par Pierre Martin, "specialiste des technologies reseaux", il en ressort une image tres mauvaise de Linux.

L'auteur se plait a dresser une liste d'aspects negatifs de Linux sans jamais chercher ce qui en fait le succes. C'est un billet d'humeur pas du tout objectif.

Bref resumé:

  • Linux n'est pas toujours gratuit.
  • Linux n'est pas toujours plus performant que NT.
  • Pas de support technique.
  • Complique a installer.
  • il est impossible (...) de resoudre rapidement un probleme particulier.
  • Standardise certes mais pour combien de temps?
  • Risque de non portabilite des applications entre les distributions.

[Pour des réponses à ce genre d'arguments buggés, incomplets ou de mauvaise foi, voir par exemple la page des FAQs de l'AFUL.]

La conclusion? "Au total, on se demande pourquoi Corel et Informix se lancent sur ce marche."

Commentaire de Jérôme Kalifa, auteur de l'excellente page de comparaison entre Linux et NT:

Ca n'est pas bien grave. Le fait qu'Internet ait d'abord ete principalement decrit par la presse comme une fantaisie de chercheurs ayant degenere en un repere de pedophiles, de crackers et de neonazis ne l'a pas empeche de connaitre l'explosion que l'on sait. Cette nouvelle vague d'articles FUD est aussi vaine qu'inevitable, elle avait meme ete annoncee (cf. LWN). De toute facon, le pingouin est dans le fruit, et ca n'est pas ce genre de pratiques minables qui pourra ralentir sa progression :-).

Ce qui est important, c'est que nos chers decideurs, notamment en France, cessent d'avoir la memoire courte vis-a-vis de la presse informatique et qu'ils sachent se souvenir, dans quelques annees, de quelles anneries certains journalistes, certains magazines et certains cabinets d'analystes sont capables. Apple a deja failli mourrir uniquement a force d'annonces "Apple va mourrir!" depuis 1982, des entreprises ont deja planife leur informatique en fonction d'un NT 5 qui devrait deja etre sorti (bon, admettons qu'ils aient anticipe une eventuelle annee de retard, mais trois? Et pour un produit qui n'aura plus rien a voir - dans le plus mauvais sens du terme - avec ce qui etait promis, aussi bien en termes de technologie qu'en termes de part de marches, en depit d'annonces allegrement relayees grace a la cooperation soumise mais active de journalistes sans cervelle et de cabinets remplis d'incapables). C'est surtout ca qui me laisse perplexe: que le grand public, faute de connaissances et faute de confiance en son propre jugement face a des sujets apparement complexes, ne puisse discerner ces racontars de marchand de tapis de propos veritablement inspires, c'est une chose, mais que des decideurs ayant d'immenses responsabilites dans ce domaine se laissent tranquillement bercer par ces aberrations anesthesiantes, c'en est une autre, dans un pays ou l'esprit critique est sense etre surdeveloppe.

Comments