Stefane Fermigier

Red Hat / Netscape / Intel: point final

| Comments

Linux Weekly News fait le point cette semaine sur la prise de participation d'Intel et Netscape dans Red Hat, et répond à certaines questions qui vont inévitablement se poser:

Does it mean a corporate hijacking of Linux? That is unlikely. Assume, for the moment, that Intel's intentions are malign and they are able to completely corrupt Red Hat. What then? Red Hat does not own Linux, and never will. If Red Hat turns nasty, Linux people will turn to somebody else. But Red Hat shows no signs of turning bad. Perhaps more than any other commercial distribution, they have made a point of distributing a completely free system.

On y trouvera également les pointeurs sur 34 (!!) articles consacrés au sujet dans la presse électroniques.

[Ajouté un peu plus tard: Le Monde:

(...) Le logiciel Linux de Red Hat est une version maison du système Linux, mis au point en Finlande en 1991. Linux est un « logiciel libre ». N'importe qui peut l'adapter. Les nouvelles versions sont publiées sur Internet. (...)
et Le Monde Informatique:
Intel et Netscape investissent à parts égales dans Red Hat, l'une des principales distributions Linux. Associés à deux sociétés américaines de capital risque, Greylock et Benchmark Partners, les quatre nouveaux actionnaires restent cependant minoritaires. Les adversaires de Microsoft y voient un coup de canif au monument Wintel. Les autres, une simple prise de participation tactique.
en parlent aussi.]

Comments