Stefane Fermigier

Quel langage pour le calcul scientifique? Des precisions

| Comments

[Au sujet de l'article récent OCAML arrive en tête d'une étude comparative de langages, Jérôme Kalifa, chercheur-doctorant en mathématiques appliquées à l'école polytechnique, m'a fait parvenir les précisions suivantes:]

J'ai contacte David MacClain au sujet de son comparatif. Premierement, les resultats un peu decevants de gcc/g++ s'expliquent en grande partie par le fait qu'il soit reste avec les gcc et g++ "officiels" du projet GNU et non avec ceux du projet egcs, qui incorporent enormement d'optimisations, et qui sont censes etre beaucoup plus rapides. Et d'ailleurs, ils le sont effectivement.

Notez aussi que MacClain m'a signale que sur des benchmarks de plus petite taille, gcc/g++ etait imbattable, alors que les resultats s'effondrent curieusement sur les benchmarks de plus grande taille. Inversement, le compilateur d'Intel dispose d'optimisations remarquables sur les pipelines x86, qui lui permettent de briller sur les gros benchmarks.

Pour en revenir a egcs, il vient de le recuperer, et semble avoir l'intention de refaire tourner ces tests, mais n'a encore rien installe pour l'instant. Notez qu'il utilise GNUWin32 sous NT 4. Je pense qu'il serait peut-etre bon que l'ensemble de ces tests soient repris dans un environnement Linux, y compris pour les langages interpretes (Mathematica, etc...) dont les performances fluctuent souvent de maniere significative selon les plateformes. Je n'ai pas le temps de m'en occuper pour le moment (fin de these qui n'en finit pas). Si quelqu'un a envie de s'en charger... sinon j'essaierai de le faire des que j'aurai une occasion de souffler.

Il y a un certain nombre de choses a dire sur le calcul scientifique. Premierement, des tests ont ete menes sur Mathematica, qui se veut a la fois un outil de calcul formel et de calcul numerique. Dans les faits, ses performances en utilisation reelle pour le calcul numerique sont deplorables, comparees a d'autres langages environnements/dedies tels que Matlab (la reference, le plus rapide en utilisation reelle), Scilab (tres bon logiciel libre Matlab-like de l'INRIA), et Octave (autre Matlab-like libre, moins riche que Scilab, mais plus compatible avec Matlab). Je lui ai donc suggere de tester Matlab/Scilab/Octave, mais il n'en a pas sous la main et n'a pas apparement pas l'intention de trop fouiller. Je n'ai pas assez insiste sur le fait qu'il obtiendrait des resultats tres diferents avec ces trois-la qu'avec Mathematica. Il est apparement aussi branche sur Yorick, un nouveau langage des Livermore Labs.

[A noter, ce qui n'a pas été signalé dans mon intervention précédente, que la version 2.01 d'Objective Caml (OCAML) est sortie récemment, avec un modèle objet vraiment bien conçu, contrairement à certain langage à la mode dont le nom commence par J.]

Comments