Stefane Fermigier

Revue de presse française

| Comments

Dans Computer Reseller News revue française malgré son titre, du 14/01/99 no 24, 15 FF:

  • StarOffice : le grossiste Lucisoft reprend la distribution de la suite StarOffice dans sa version anglaise. [L'éditeur leader sur le marché allemand des suites bureautiques, n'a pas rencontré le succès en France. Son produit phare, StarOffice aurait été diffusé à quelques centaines d'exemplaires en un an ! Les pressions "amicales" de Microsoft sur les assembleurs partenaires auront probablement joué leur rôle... Ces derniers ont en effet abandonné leurs accords.] ... [Pour aider son grossiste, l'éditeur devrait ouvrir, courant 99 un support technique francophone. Et surtout, une version française est promise pour le début 99...].
  • Un dossier : "1999 les six mondes qui vont bouger" Quelques thèmes: 1999: Unix fait de la résistance face à Windows -- Unix sera-t-il cannibalisé par Linux ? -- Kheops, tête de pont de RedHat (Interwiev de Paul Guillet) -- Evolution (prévisions) des serveurs -- XML -- Clients fin NT (selon Microsoft et Citrix) -- Cartes à puces -- VPN (Virtual Private Network) -- etc.

D'où il ressort que la grande inconnue (dans l'analyse du Gartner Group) est le futur positionnement de Linux.

Dans Network News (aussi français que le précédent !) No 9 de 22/01/99, 15 FF.

  • "Des OS pour la Pomme" [Unix et la version 5 de Linux pour PowerPC arrivent] MacOS X, sur BSD 4.4, habillé façon Mac livré avec Apache -- Version 5 de LinuxPPC livré avec Apache 32 US$ sur CD -- Interwiew de Christian Huitema sur la téléphonie sur Internet.

Le mensuel L'essentiel du management, 20 F, consacre dans son numéro 48 de février une page à Linux dans sa rubrique "Questions d'actualité". Signé Laurence Beauvais, l'article est intitulé "Linux : l'anti-Windows est arrivé". Il comporte :

  • une photo de Bill Gates, prise certainement lors d'une conférence (crédit Dassilva Sygma)
  • une photo de Linus Torvalds, prise en contre-bas, partiellement dans l'ombre, le visage du "père de Linux" peut donner une drôle d'impression... (crédit Laude Liaison)
  • un tableau comparatif Windows/Linux avec les avantages et les inconvénients de chacun
  • un texte principal, qui a pour chapô "Un système d'exploitation mis au point par un étudiant finlandais il y presque dix ans serait en train de menacer Windows... Info ou intox ?"

Pour répondre à cette question, la page donne des informations exactes sur Linux : le mode de développement, le code source, un concurrent très sérieux de NT (voire avec des performances "supérieures"), l'utilisation par des "sociétés prestigieuses", la gratuité sont mis en avant.

Cependant un certain nombre d'erreurs sont à relever:

  • "Linux : l'anti-Windows est arrivé" Linux n'a pas pour but de faire disparaître Windows, mais d'offrir une autre solution parmi les systèmes d'exploitation : il est donc un concurrent de tous les autres systèmes d'exploitation, Win, MacOS, Unix, BeOS, OS2...
  • "Peu à peu est née la notion de logiciel libre" (à la suite du succès de Linux) : c'est faux, cette notion est née très officiellement en 1984 avec Richard Stallman qui créa la Free Sofware Foundation : les logiciels libres existent depuis donc 15 ans, et Linux en est un (certes de plus en plus célèbre) mais FreeBSD, Apache, Gcc ou Gimp sont aussi des logiciels libres.
  • "Beaucoup moins convivial que Windows" : erreur, il y DES interfaces graphiques différentes, qui sont aussi conviviales que Win/MacOS : KDE, Afterstep, Fvwm95 par exemple .. Et toutes sont dotées d'icônes, de menus déroulants, de fenêtres et d'une gestion à la souris. La convivialité avec Linux existe.
  • "Manque d'application bureautique" ou "Côté bureautique, il ne fait pas encore le poids" : le marché Wintel ne jure presque que par une seule suite bureautique (alors que la WordperfectSuite et la SmartSuite sont aussi là). Pour Linux, il y a deux suites équivalentes au monde Win/MacOS : Applixware et StarOffice, qui offrent traitement de texte, tableur, PréAO, base de données, et qui reconnaissent les principaux formats du monde Win/MacOS... Et le traitement de texte WordPerfect existe aussi pour Linux. Les outils bureautiques existent donc.
  • "Difficile de faire admettre aux dirigeants d'une entreprise que son informatique fonctionne sous un système gratuit et qu'on ne peut pas se retourner vers le fournisseur en cas de problème"...!!! Donc concernant le coût, les dirigeants veulent dépenser pour dépenser... Ce n'est peut-être pas vraiment le cas... Pour ce qui est du fournisseur : les éditeurs de logiciels indiquent dans la licence, qu'il faut d'abord se retourner vers le contructeur du matériel en cas de problème. Si l'éditeur assure un suivi, il n'est jamais gratuit, et un des éditeurs les plus importants est connu pour la mauvaise qualité de son service après vente. Enfin, Linux a reçu par des professionnels, le prix du meilleur service après vente... assuré par ses utilisateus via les newsgroup d'Internet ! Et si vraiment les didigeants souhaitent des interlocuteurs établis, il y a des sociétés de service qui assurent l'expertise, l'installation, la maintenance de Linux en France.
  • "Incontrôlé : personne n'assure officiellement le service après-vente de Linux" : erreur. Le développement de Linux est très contrôlé et structuré (versions stables et de développements). Le code source est accessible à tous, donc adaptable par chaque entreprise qui en a les moyens. Et si ce n'est pas le cas, le "service après-vente" proposé par les SSII spécialisées Linux/logiciels libres assure à façon l'adaptation.
  • Linux pourrait devenir un "programme obèse, surchargé de fonctions marginales" : et non, car on lui fait subir un régime amaigrissant pour l'adapter à ses besoins : le code source est disponible, on compile et on a un Linux qui tourne sur des 386 !

En conclusion : un article assez moyen, qui se termine par une belle phrase de conclusion à propos des programmes obèses : "Et sur ce créneau-là, les mauvais esprits disent que Windows occupe déjà le terrain..."

Seulement les mauvais esprits ? ;-)

Dans le journal Technologies Internationales n° 51 de l'ADIT (Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique, un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial, placé sous la double tutelle du Ministère des Affaires Étrangères et du Ministère de l'Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie), un article très complet intitulé Linux, une alternative aux solutions propriétaires.

Vous ouvez consulter sur ce site l'article au format PDF ou PostScript (compressé), par courtoisie de l'ADIT.

Comments