Stefane Fermigier

Revue de presse franco-belge

| Comments

Ce 14 janvier 1999, le journal financier belge francophone L'Echo, dont le sous-titre évocateur est 'Le quotidien de l'économie et de la finance' publie en page 11 un long article sur Linux.

Cet article porte comme titre:

"Linux apporte une solution pour contrer la toute-puissance de Windows"

et comme sous-titre, "Le logiciel est disponible gratuitement sur Internet et est l'un des musts de cette année"

Dans l'ensemble, il est convenablement écrit et informé, ...

Il s'inspire de Roberto Di Cosmo dont les propos et le dernier ouvrage sont cités (voir ci-dessous), et présente aux managers les logiciels libres sous en jour positif.

Il est accompagné d'une grande photo de Linus Torvalds souriant lequel "... incarne une certaine coucurrence à Bill Gates. Européen et sans doute nettement plus relax que son célèbre aîné, il veut que tout le monde profite de l'évolution technologique"

L'auteur, Didier Grogna, part de l'évocation du procès Microsoft et du dernier rapport de la Fédération des Consommateurs Américains selon lequel MS aurait trop fait payer les consommateurs pour évoquer Linux et les logiciels libres en général.

L'auteur parle en termes justes de l'origine de Linux, du fait qu'il est moins gourmand que les dernières versions de produits MS et permet donc d'utiliser pour des taches appropriées des machines qui iraient au rebut.

Il cite Nathan Myrvold, chef des developpements technologiques chez Microsoft selon lequel Linux ne serait pas encore un vrai concurrent, mais remet les choses en places avec des arguments empruntes à Roberto Di Cosmo (dont le "Hold-up planétaire" est cité en référence) et reprend ses analogies de 'l'assitante qui range bien les dossiers' et 'du moteur qui ne peut être réparé que par son concepteur qui de plus change l'essence régulièrement, obligenat à racheter un nouveau moteur.'

Dans Internet Professionnel n°27 (Janvier 1999), un comparatif de quatre systèmes d'exploitation et leurs serveurs HTTP pour un intranet. Sont comparés NT 4/IIS 4 (sur Compaq Proliant 7000, Xeon 400), Solaris 2.6/WebSite 2.0 (sur Sun Enterprise 250, UltraSparc-II 300), Red Hat Linux 5.1/Apache (sur GeTek, Pentium II 400) et Novell Netware 5/Novonyx Enterprise Server (sur Compaq Proliant 7000, Xeon 400). [Note: ce texte est également paru dans Décision Micros et Réseaux.]

La solution Linux/Apache est classée première dans la catégorie Prix et première ex-aequo (avec Solaris/WebSite) dans la catégorie Support d'applications intranet (Puissance et disponiblité).

Le verdict du comparatif, quant à lui, salue "Wintel, [comme la] nouvelle référence du marché Web" et recommande "le couple Windows NT 4.0/IIs 4.0 [qui] rest la meilleure solution (sur Intel)"...

Critiques : Il aurait été préférable de tester les solutions logicielles sur une même machine (le Proliant à 2 Intel Xeon 400 avec 1Mo L2, par exemple). Malgré celà, la machine GeTek, un Pentium II 400, arrive en tête en performances sur sites statiques grâce à la rapidité d'Apache sur Linux.

Enfin, last but not least, dans Informatiques Magazines numéro 64, un dossier de 8 pages ``L'informatique libre à la conquète de l'entreprise'', illustré par une Marianne vengeresse de Delacroix (?) et une photo d'un Bernard Lang débonnaire

Les points clefs soulignés par le rédacteur:

  • Le concept ``libre'' cache plusieurs marchés,
  • la logithèque Linux arrive à maturité
  • Des services se forment autout du LL, l'éditeur BEA envisageant par exemple le portage de son offre transactionnelle Tuxedo en 99.

Ensuite un article de deux pages, L'informatique libre passe du concept au marché, illustré par les statistiques de l'IOS Counter, un résumé de l'année 98 et une interview de Bernard Lang.

Un deuxième article de deux pages, Les logiciels libres couvrent trois domaines:

  • Les systèmes (d'exploitation) et outils Internet: (Linux, ***BSD, Pine, Elm, Sendmail, Apache, Mozilla...).
  • La gestion de documents (hypertextuels et images 3D): (asWedit, Xemacs, TeX, GIMP, POVRAY...)>
  • La gestion de données et les outils de développement (MySQL, PostgreSQL, Perl, GCC, Java,...).

[Note: ces listes ont clairement été recopiées en partie sur Linux Center! J'en suis évidemment très honoré.]

[Note 2: des logiciels non libres sont inclus dans les listes publiées dans la revue, ce qui risque de provoquer quelque confusion compte-tenu du titre, même si l'auteur invite à ``ne pas confondre logiciel libre et freeware''.]

Enfin, deux pages encore, Les services font la fierté de l'informatique libres, avec des interviews de Pierre Col, de France Explorer, et de Fabien Gelenne, ingénieur de développement pour le contrôle aérien.

Comments