Stefane Fermigier

Revue de presse

| Comments

Le numéro 371 de Décision Micro & Réseau de cette semaine contient un dossier de 6 pages consacré aux logiciels libres. Il est intitulé "Le logiciels libre a enfin tout pour convaincre". Au sommaire :

  • L'informatique libre étend son domaine d'application.
  • Le développement collaboratif garantit la stabilité de Linux
  • Les SGBD professionnalisent une logithèque déjà riche.
  • Les sociétés de service s'adaptent peu à peu à la demande.

Du bon boulot. Dommage que Pov-Ray, StarOffice, Applixware et Informix soient cités parmi les "principaux logiciels libres et apparentés". D'autant plus dommage que le dossier commence par expliquer la différence entre libre et gratuit.

Toujours dans le Décision Micro & Réseaux de cette semaine (no 371), on parle de Linux dans les articles suivants :

  • "IBM installe Linux sur sa gamme Intel : IBM proposera, dès le 1er mars, des serveurs et des postes de travail avec Linux. Le constructeur ne renie pas AIX, qui reste au catalogue."
  • "OpenLinux 1.3, le Linux de Caldera s'enrichit de nombreux logiciels : Caldera Systems enrichit son offre Linux avec l'interface graphique KDE, Star Office et Sybase Adaptative Server. OpenLinux sera distribué par les enseignes spécialisées."
  • "Microtest améliore le partage des CD" ... avec Linux! DiscZerver est un serveur prêts à l'emploi qui permet de partager le contenu de 248 CD entre 250 utilisateurs. Le serveur tourne sous Linux et est administrable via un simple navigateur.

Dans le Monde Informatique du 26 février 1999 (no 799, 18FF), à la page 49, on nous explique comment Scoot Anderson, directeur associé pour les systèmes d'information de l'agence de voyage Total Travel Management(Troy, Michigan), a réussi à obtenir de meilleurs temps de réponses avec un P90 et 64 Mo de RAM, équipé de Linux+Apache, qu'avec un PII-300 sous Access.

A lire aussi: Bob Young, l'homme au Chapeau Rouge dans le même numéro.

Comments