Stefane Fermigier

Repositionnement des editeurs de distributions

| Comments

Plusieurs annonces récentes laissent attendre un repositionnement notable des principaux acteurs du marché Linux.

Jusqu'à présent, le marché occidental des distributions pour processeur Intel était dominé par les acteurs suivants:

  • Red Hat: la plus populaire, pour les developpeurs (intégrait la première les outils de développement les plus récents, comme egcs, gtk/gnome, libc6, au risque d'une certaine instabilité).
  • Caldera: pour les entreprises (prix plus élevé, support de Netware).
  • SuSE: pour les professionels utilisateurs d'UNIX.
  • Mandrake: pour le grand public (intégration de KDE, interface graphique conviviale, sur une base Red Hat, facile à installer).
  • Debian: la plus complète, mais réservée aux spécialistes notamment à cause d'une procédure d'installation réputée plus laborieuse.

Cependant la situation semble évoluer notablement, au vu des annonces récentes de ces acteurs:

  • La Red Hat 6.0 sera plus chère que la 5.2 (tout en restant téléchargeable librement), et franchement orientée serveur. C'est une conséquence des alliances entre Red Hat et le principaux constructeurs de serveurs Intel (IBM, Compaq, Dell, etc.). C'est aussi pour Red Hat un moyen de capitaliser sur sa popularité tout en allant chercher l'argent où il se trouve (stratégie similaire à celle de Microsoft qui a commencé par dominer le marché des postes individuels avant de vouloir s'attaquer, avec les déboires qu'on connait, au marché des serveurs). Notons aussi que la RH 6.0 devrait intégrer KDE en plus de GNOME, ce qui représente un revirement notable.
  • La nouvelle Caldera 2.2 a au contraire été présentée comme la distribution la plus facile d'accès, avec une installation entièrement graphique et l'intégration de KDE.
  • Enfin, dernier coup de théatre, Corel vient d'annoncer une alliance stratégique avec Debian et KDE pour produire une distribution grand public. Il s'agit donc d'un revirement notable de Debian qui avait décidé d'abandonner KDE il y a quelques mois.

Le positionnement de Mandrake (qui voit Red Hat se démarquer nettement de sa propre stratégie, mais se voit maintenant concurrencée par Caldera et la future Corel, hypothétiquement en bêta en août) et de SuSE ne semblent pas avoir changé. La Mandrake 6.0 sera disponible mi-mai, avec KDE et GNOME.

Comments