Stefane Fermigier

Posts for category: Mandriva

Plein d'offres d'emploi chez MandrakeSoft

| Comments

MandrakeSoft recrute (encore et toujours!) des développeurs de haut niveau:

  • un hacker pour le noyau;
  • un coordinateur de projet;
  • un developpeur Unix;
  • un développeur applications graphiques;
  • un graphiste.

Précisions sur les profils: http://www.linux-mandrake.com/en/jobs.php3 (en anglais, après tout MandrakeSoft est une société internationale).

Envoyer vos lettres de candidatures (texte ou HTML seulement) à gduval@mandrakesoft.com.

Linux Mandrake 'produit de l'annee' selon LinuxWorld

| Comments

Au cours de la récente LinuxWorld Expo à San José, et alors que Red Hat occupait le devant de la scène avec son introduction en bourse, la surprise est venue de la victoire de la distribution Linux Mandrake 6.0 aux 'editors choice award' dans les catégories 'produit de l'année' (devant la Caldera 2.2) et 'meilleure distribution pour les serveurs' (devant Debian 2.1). La Mandrake s'est également classée deuxième derrière la Caldera dans la catégorie 'distribution pour les postes clients'. Red Hat n'a reçu aucun prix ni accessit, ce qui n'a pas empêché le cours de son action d'exploser dans les heures qui ont suivi son introduction.

Parmi les autres produits primés, on notera le couple KDE (catégorie 'environnements graphiques') et Qt (catégorie 'outils de développement') et PosgreSQL dans la catégorie 'bases de données'.

La société MandrakeSoft, qui édite la distribution Mandrake, a par ailleurs annoncé qu'elle allait soutenir le développement de la suite bureautique KOffice (dont la sortie en version bêta est toujours prévue pour cet automne) en employant David Faure, l'un des pricipaux développeurs du projets KDE.

Parmi les autres faits saillants de cette exposition à dominante commerciale, on notera l'annonce par SGI (ex-Silicon Graphics) de l'adoption généralisée de Linux comme système d'exploitation en remplacement progressif d'IRIX (sa variante d'UNIX) et, on s'y attendait moins, de l'abandon de NT. L'intégration dans Linux de XFS, le système de fichiers journalisé d'IRIX, mettra cependant un certain temps avant d'être pleinement validée, selon Linus Torvalds.

D'autres sociétés, comme par exemple Dell ou IBM, ont annoncé une extension de leur offre autour de Linux.

Plus de détails dans la presse US (la presse informatique française est en grande partie en vacances). Une selection d'articles est accessible depuis la pages des NNL sur la colonne de droite.

Annonce de Mandrake 6.0

| Comments

La version 6.0 finale de la distribution Mandrake est annoncée et d'ors et déjà disponible au téléchargement sur certains sites (2 versions: classique ou image ISO9660).

Parmi les principales caractéristiques techniques, on constate le support de plusieurs environnements graphiques (KDE 1.1.1 bien sûr, mais aussi GNOME, à partir du plus stable des versions 1.0.4 jusqu'à 1.0.9, et de nombreux windows managers), l'utilisation du noyau 2.2.9, avec compilation optimisée pour processeurs de la classe Pentium.

Pour une utilisation sur postes de travail, on note la présence de plusieurs logiciels de bureautique (Killustrator, Gnumeric, Maxwell, Check Book Balancer, sane-1.0.1...), certains expérimentaux il est vrai, ainsi que de Netscape Communicator 4.6.

Pour une utilisation comme serveur, on remarquera la présence de l'excellent serveur de courrier électronique sécurisé Postfix, d'Apache 1.3.6 avec l'extension PHP, et du serveur FTP BeroFTPD.

Sortie de la Mandrake 6.0 Beta

| Comments

La version bêta 6.0 de Mandrake est sortie. Elle est téléchargeable sur le site habituel www.linux-mandrake.com/mariner/ qui offre une liste de sites miroirs. Le nom ''Mariner'' désigne le projet de test et MandrakeSoft fait appel à tous les béta-testeurs pour sortir, je cite : ''Une distribution aussi solide qu'un rocher''.

Cette version est prometteuse. Signalons :

  • l'intégration du noyau 2.2.7 (le dernier, à ma connaissance)
  • l'optimisation CPU pour processeurs Pentium I/II/III, AMD K6, Cyrix M2
  • un switch pour passer facilement de KDE 1.1.1 à GNOME 1.0.4 (pratique !)
  • les dernières version de glibc2.1, Windows Maker, AfterStep, IceWM.
  • la gestions des fontes True Type (utile !)

Opinion : Mandrake était déjà réputée pour ses distributions ''pour débutants''. Celle-ci devrait amener de nouveaux adeptes à Linux.

Trois questions sur le projets Lothar

| Comments

Trois question àGaël Duval sur le projet Lothar:

Quel est le but du projet Lothar ?

Configurer son matériel sous Linux n'est toujours pas évident. La base du système (disques-durs, carte vidéo...) est maintenant bien reconnue, mais pour le reste (cartes réseau, cartes son...) il faut souvent avoir recours à la ligne de commande et spécifier l'adresse de base, l'IRQ et le DMA... En bref, le cauchemar intégral pour les utilisateurs venant d'autres systèmes d'exploitations souvent plus performants dans ce domaine, cauchemar que MandrakeSoft propose de transformer en rêve !

En quoi est-ce que ca va rendre la vie des utilisateurs de Linux plus facile?

Malheureusement il faut souvent passer par DOS ou Windows pour récupérer ces adresses... Nous souhaitons donc simplifier la vie de l'utilisateur de linux et lui éviter de longues heures de recherche d'information et de configuration, souvent hasardeuse.

Lothar permettra tout d'abord de "post-configurer" son matériel grâce à des petits programmes graphiques exploitant toutes les possibilités plug-and-play des cartes modernes mais également d'autres méthodes permettant de reconnaitre du matériel non plug-and-play.

Qu'attendez-vous des développeurs?

Le concept de Lothar n'est pas vraiment nouveau: on dispose déjà sous Linux d'outils (un peu compliqués à utiliser) comme pnpdump et isapnp qui permettent de se tirer d'affaire dans bien des cas. Mais MandrakeSoft souhaite que les développeurs se rassemblent pour faire de Lothar un standard simple à utiliser permettant de configurer son matériel sous Linux.

La contrepartie pour les développeurs est de participer à un projet complètement ouvert et open-source (tout le code de Lothar est publié en GPL) qui bénéficiera à la communauté Linux toute entière et pas seulement à la distribution Linux-Mandrake.

Repositionnement des editeurs de distributions

| Comments

Plusieurs annonces récentes laissent attendre un repositionnement notable des principaux acteurs du marché Linux.

Jusqu'à présent, le marché occidental des distributions pour processeur Intel était dominé par les acteurs suivants:

  • Red Hat: la plus populaire, pour les developpeurs (intégrait la première les outils de développement les plus récents, comme egcs, gtk/gnome, libc6, au risque d'une certaine instabilité).
  • Caldera: pour les entreprises (prix plus élevé, support de Netware).
  • SuSE: pour les professionels utilisateurs d'UNIX.
  • Mandrake: pour le grand public (intégration de KDE, interface graphique conviviale, sur une base Red Hat, facile à installer).
  • Debian: la plus complète, mais réservée aux spécialistes notamment à cause d'une procédure d'installation réputée plus laborieuse.

Cependant la situation semble évoluer notablement, au vu des annonces récentes de ces acteurs:

  • La Red Hat 6.0 sera plus chère que la 5.2 (tout en restant téléchargeable librement), et franchement orientée serveur. C'est une conséquence des alliances entre Red Hat et le principaux constructeurs de serveurs Intel (IBM, Compaq, Dell, etc.). C'est aussi pour Red Hat un moyen de capitaliser sur sa popularité tout en allant chercher l'argent où il se trouve (stratégie similaire à celle de Microsoft qui a commencé par dominer le marché des postes individuels avant de vouloir s'attaquer, avec les déboires qu'on connait, au marché des serveurs). Notons aussi que la RH 6.0 devrait intégrer KDE en plus de GNOME, ce qui représente un revirement notable.
  • La nouvelle Caldera 2.2 a au contraire été présentée comme la distribution la plus facile d'accès, avec une installation entièrement graphique et l'intégration de KDE.
  • Enfin, dernier coup de théatre, Corel vient d'annoncer une alliance stratégique avec Debian et KDE pour produire une distribution grand public. Il s'agit donc d'un revirement notable de Debian qui avait décidé d'abandonner KDE il y a quelques mois.

Le positionnement de Mandrake (qui voit Red Hat se démarquer nettement de sa propre stratégie, mais se voit maintenant concurrencée par Caldera et la future Corel, hypothétiquement en bêta en août) et de SuSE ne semblent pas avoir changé. La Mandrake 6.0 sera disponible mi-mai, avec KDE et GNOME.

Fusion des projets Linux-Mandrake et BeroLinux

| Comments

Gaël Duval, principal développeur de la distribution Linux Mandrake, nous fait l'annonce suivante:

Nous - Gaël Duval du projet Linux-Mandrake et Bernhard Rosenkränzer du nouveau projet BeroLinux - sommes très heureux de vous annoncer la fusion des deux projets après avoir constaté que nous avions des buts similaires et des produits proches.

Nous voulons réaliser la meilleure distribution Linux pour le débutant, nous souhaitons etre 100% compatibles avec Red Hat Linux et les standards de configuration Unix, nous voulons produire une distribution simple à utiliser : nous voulons introduire Linux sur tous les bureaux!

Bernhard Rosenkränzer va etre employé sous peu à MandrakeSoft - la société Française qui produit Linux-Mandrake - et il sera responsable de la distribution Mandrake officielle. La nouvelle distribution résultante intègrera aussi bien les nouvelles caractèristiques de BeroLinux que les nouvelles idées qui sont en train d'etre implémentées par l'équipe de développement de Linux-Mandrake.

Par exemple, dans la prochaine version, nos utilisateurs auront le choix d'utiliser KDE et/ou Gnome comme interface, et pourront en outre profiter de méchanismes d'inter-opérabilité originaux entre les deux bureaux graphiques. La nouvelle Mandrake sera également déclinée en plusieurs versions optimisées pour certains type de processeurs (Pentium I/II, K6...).

Nous comptons également intégrer des caractèristiques avancées comme un support complet du noyau 2.2.x, le support Euro, les fontes vectorielles etc.

Enfin, nous envisageons d'ouvrir le développement de Mandrake à tous afin d'en faire un vaste projet coopératif Open-Source. Plus de détails à ce sujet dans les prochains jours.

Mandrake 5.3 disponible

| Comments

Gaël Duval nous apprend que la version 5.3 de la distribution Linux Mandrake est disponible. Elle intègre KDE 1.1, XFree 3.3.3.1, les noyaux 2.0.36 et 2.2.1 et de nombreuses applications comme ksiag (le tableur), kisdn, wine (émulateur windows), kdetoys... Elle est librement téléchargeable et par ailleurs vendue en versions GPL et PowerPack (4 CD, avec un CD d'applications commerciales (éventuellement en version limitée): Corel - Wordperfect 8.0, Moonlight Creator, Blender, Code Crusader, Code Forge, Executor, Flagship, Halcyon - Instant Basic for Java, MillenniumX - Kisdn, NetBeans, Perforce, Regulus, Sniff, Teamwave - Workplace, Ted, VariCAD, Wipeout). La version Power Pack inclut également 100 jour d'assistance à l'installation (par e-mail).

Vois le texte de présentation complet de Mandrake 5.3 pour les détails.

On notera que des paquetages KDE 1.1 pour Red Hat 5.1 et 5.2 sont disponibles (cf. Linux Today).

Logiciels: Linux 2.2, KDE 1.1 (beta), Mandrake

| Comments

Comme prévu, la version 2.2 du noyau Linux a été annoncée lundi 25 janvier par Linux Torvalds. Voir à ce sujet ce commentaire (Le nouveau Linux intéresse l'industrie) sur Multimedium ou ce communiqué de presse diffusé par l'AFUL. Plusieurs publication anglophones ont déjà relayé l'annonce, voir Linux Weekly News de cette semaine pour les références. Si vous êtes curieux des futures évolutions du noyau (séries 2.2 et 2.3), il faut absolument lire l'interview d'Alan Cox publiée aujourd'hui par LWN.

KDE 1.1 est maintenant en phase de finalisation (deuxième version Bêta), des RPM pour Red Hat 5.1 et 5.2 sont par exemple disponibles, et les sources sont .

Enfin, Gaël Duval nous a fait parvenir ces dernières nouvelles de la distribution Linux Mandrake. Au sommaire: Linux-Mandrake/MandrakeSoft à IT COMDEX, Paris - Février -- Linux-Mandrake dans la ville de Garden Grove -- Linux-Mandrake sur ZDTV -- Linux-Mandrake PowerPack -- Manuel d'Installation et d'Utilisation de Linux-Mandrake.

Revue de presse française: Programmez!

| Comments

Encore des articles sur les logiciels libres dans le magazine Programmez! n. 3 (100 pages, 39F), qui passe d'ailleurs mensuel.

  • SmallEiffel: l'Eiffel à très grande vitesse: suite de la présentation de l'excellent compilateur Eiffel du projet GNU, développé par l'INRIA Lorraine (voir le le site Web de SmallEiffel). Parmi les caractéristiques de ce compilateur, on notera la capacité à produire soit du code C portable (qui peut ensuite être compilé par GCC), soit du bytecode Java, ce qui est l'assurance d'une très grande portabilité, y compris sur des plateformes propriértaires. La lecture de cet article est à compléter par une interview de Bertrand Meyer (dans la rubrique Paroles de gourous), le créateur du langage et d'une de ses implémentations (ISE Eiffel), qui disserte sur les avantages du langage, en mettant en avant sa conception purement objet, qui n'a d'égal selon lui que celle du langage SmallTalk.
  • Paroles de gourous: Jason Thorpe, expert de NetBSD. Celui-ci présente les avantages de son système préféré, notamment sa stabilité et sa compatibilité Linux, SCO, Solaris x86 et FreeBSD sur plateformes Intel, ou SunOS et Solaris sur SPARC.
  • ADA 95: les bons outils pour commencer, présente le compilateur GNAT du projet GNU.

A noter aussi un article sur UML et un sur les RMI Java, plus quelques articles sur des langages ou des environnements de programmation qui ne concernent que les plateformes propriétaire.

A noter surtout sur le CD-ROM la présence de la (meta-)distribution Linux Mandrake, des sources de Mozilla, du navigateur/éditeur HTML expérimental Amaya du W3C et de l'INRIA, et de Blender, l'un des meilleurs studios 3D pour Linux.

Message personnel du rédacteur en chef: il recherche des auteurs pour des articles sur les logiciels libres. Sachez que c'est également le cas des rédactions de Dream et de Linux France Magazine. Alors à vos plumes (ou à vos claviers)!

Quelques nouvelles de Mandrake

| Comments

La nouvelle ``meta-distribution'' Linux Mandrake, qui intègre l'environnement de travail KDE à une distribution d'origine Red Hat (GPL), est maintenant disponible sur CD-ROMs, auprès de plusieurs distributeurs, en France et aux Etats-Unis.

Selon son auteur, Gael Duval,

Le but de Linux-Mandrake est de fournir un environnement Linux standard (RH 5.1) prêt à fonctionner après l'installation, sans devoir commencer par récupérer des packages KDE, les recompiler etc., dans un soucis de productivité pour l'utilisateur habitué à Linux, et de facilité pour l'utilisateur débutant.

Autre nouvelle: un projet similaire, sur base Debian, a été lancé. Pour tout renseignement, ou pour participer au projet, contacter Gaël Duval.

Plus d'info dans cette annonce.

Linux Mandrake 5.1: une nouvelle distrib d'origine française

| Comments

Linux Mandrake 5.1 vient d'être annoncée par son créateur, Gaël Duval.

Il s'agit d'un (meta)-distribution qui intègre l'environnement graphique KDE à la distribution actuellement la plus populaire, Red Hat 5.1.

Ses objectif:

  • Fournir une distribution Linux facile à installer et qui fonctionne bien, pour ceux qui ne veulent pas passer trop de temps à installer et configurer leur système Linux. Linux-Mandrake est prêt à l'usage dès son installation.
  • Proposer un système Linux complet attractif pour les débutants qui utilisaient il y a peu les fenêtres de monsieur Porte.
  • Fournir une nouvelle distribution Linux dans un environnement très proche de ceux que les utilisateurs courants de Linux connaissent déjà bien (RH 5.1).
  • Fournir pour les utilisateurs français un système KDE parametré en langue française, et surtout un clavier bien géré avec des accents qui fonctionnent, aussi bien sous X qu'en console.

Numéros de version des principaux paquetages:

Linux Kernel version: 2.0.34
ld.so version: 1.9
glibc version: 2.0.7
egcs version: 1.0.2
gcc version: 2.7.2

Red Hat Linux version: 5.1 (mises à jour jusqu'au 17 juillet).
KDE version: 1.0
XFree86: 3.3.2
Gimp version: 1.0
Apache version: 1.2.6
Netscape Communicator version: 4.05
Emacs version: 20.2