Stefane Fermigier

10 propositions pour une politique industrielle du Logiciel Libre en France

| Comments

Je suis le coauteur du document suivant: 10 propositions pour une politique industrielle du Logiciel Libre en France, qui vient d'être rendu public par le CNLL après avoir été présenté au cabinet de Fleur Pellerin il y a quelques semaines.

Ces 10 propositions s'articulent en 4 axes:

  1. Encourager résolument la commande publique à se porter sur les standards ouverts et les logiciels libres

  2. Maintenir un cadre juridique qui ne défavorise pas le LL

  3. Préparer l'avenir en encourageant l'innovation et la formation

  4. Soutenir le financement du développement de logiciels libres

Elles reprennent en grande partie les éléments du questionnaire que le CNLL avait diffusé au moment de la dernière présidentielle, et auxquels le candidat François Hollande avait répondu de manière très encourageante. Maintenant qu'il s'agit de passer à l'implémentation concrête de ces propositions, nous avons formalisé nos propositions et souhaitons travailler de concert avec les pouvoirs publics à leur mise en oeuvre:

  • Parce que, en rendant un service égal ou supérieur, pour un coût sensiblement moindre, aux entreprises et administrations qui le déploient, le logiciel libre est un atout en temps de crise, il améliore de manière immédiate la compétitivité de l’ensemble de notre industrie.

  • Parce que, même si quelques entreprises leader ont ouvert la voie, l’avance de la France en terme d’adoption peut encore faire naître des leaders de rang mondial.

  • Parce que le logiciel libre permet de réduire la dépendance, stratégique et économique, de la France vis-à-vis de fournisseurs étrangers, favorise l’emploi local et évite l’évasion fiscale pratiquée par les grands éditeurs internationaux.

Le détail des propositions est dans le document déjà cité: http://www.cnll.fr/sites/default/files/propositions_cnll_fleurpellerin.pdf

On trouvera également des informations utiles dans le communiqué diffusé ce jour: "Le CNLL publie ses propositions pour une politique industrielle du logiciel libre et une charte libre emploi"

Comments