Création d'Euclidia

July 10, 2021

Je suis l'un des cofondateurs d'Euclidia (c'est notamment moi qui ai trouvé le nom :).

Voici quelques éléments pour préciser les raisons qui nous ont poussées à créer une nouvelle organisation (pour ce qui me concerne, la 9ème après: l'AFUL, Eurolinux, l'ADULLACT, le GTLL, l'Open World Forum, le CNLL, PyParis, l'APELL).

Dans un contexte où la doctrine cloud de l’État fait l’objet de nombreuses critiques (« Doctrine cloud de l’État : l’open source mis de côté », « Tribune : les technologies libres ou européennes de cloud sont-elles exclues des marchés publics en France ? », « Service après-vente bonjour ! : le futur de la French Tech ? », etc.[1]), 23 entreprises européennes indépendantes qui créent des technologies originales de cloud, dont une partie sont des acteurs du logiciel libre, ont annoncé la création de l’ European Cloud Industrial Alliance (Euclidia), pour la promotion de l’indépendance numérique et de l’autonomie stratégique. La création d’Euclidia est également soutenue par plusieurs associations du logiciel libre, comme le CNLL , le Fond de Dotation du Libre et OW2 .

Euclidia portera la voix des innovateurs européens du cloud. Sa mission est de fournir aux législateurs et aux décideurs politiques à la fois la vision et l’expertise de terrain pour créer des politiques qui encouragent l’adoption et le développement des technologies du cloud créées en Europe. Ces politiques doivent refléter les valeurs européennes telles que la protection de la vie privée et la promotion d’une concurrence loyale, tout en permettant aux industries européennes du cloud d’être compétitives.

L'annonce d'Euclidia a déjà été commentée dans plusieurs articles de presse:

(A noter que l'expression "anti-Gaia-X" est un raccourci journalistique un peu malencontreux, et ne fait partie ni du positionnement, ni des éléments de langage d'Euclidia. 5 membres d'Euclidia sont aussi membres de Gaia-X. L'une des ambitions d'Euclidia est de remettre Gaia-X et la doctrine cloud du gouvernement français sur des rails plus alignés avec la notion de politique industrielle européenne du cloud).

Notons enfin le soutien de la DGE à Euclidia, via ce Tweet de Mathieu Weill: "Bienvenue @EuclidiaEurope, votre voix est très attendue ! Hâte de poursuivre le dialogue !".